Sciatique.info

Sciatique.info -

Qu’est-ce qu’une sciatalgie ?

La sciatalgie est une douleur touchant le nerf sciatique, du bas du dos jusqu’aux jambes. Elle n’est pas un trouble en-soi, mais plutôt le symptôme d’un problème avec votre nerf tel qu’une hernie discale. C’est selon la douleur aigüe causée par ce malaise qu’on peut cerner le degré du problème en lui-même. Étymologiquement, la sciatalgie désigne l’ensemble des symptômes douloureux relativement à l’irritation du nerf sciatique. La raison de la douleur est essentiellement la compression au niveau de sa racine, notamment celle en regard des vertèbres lombaires (compression par une hernie discale). Cette situation peut aussi avoir lieu sur le trajet du nerf sciatique (cas des hématomes du muscle psoas).

 

Comment se manifeste une sciatalgie ?

Rappelons que le nerf sciatique est celui qui est le plus long dans le corps de l’homme, de la moelle épinière va du bas du dos, jusque dans l’arrière des jambes, en passant par la zone de cuisse. La sciatalgie se manifeste en effet par des douleurs accompagnées d’un inconfort. Ce malaise peut toutefois disparaître sans traitement après quatre à huit semaines. En attendant, il est également possible d’utiliser certains remèdes pratiques afin de soulager la douleur. Dans certains cas, le médecin peut recommander d’autres thérapies. Ces douleurs peuvent se ressentir généralement dans la fesse de la personne, au niveau de la partie latérale ou postérieure de sa cuisse. On peut encore retrouver ces malaises sur la partie latérale ou postérieure. Cela peut même s’étendre jusqu’au premier orteil ou celui du dernier en fonction de la racine touchée.

 

Causes de la sciatalgie

Lorsqu’une personne se déplace, ce sont les disques cartilagineux qui assurent le maintien de sa colonne vertébrale. Ces disques étant des parties séparant les os constituant cette colonne et qui assurent sa flexibilité tout en agissant comme des paliers. Au fur et à mesure que la personne vieillit, les disques peuvent se détériorer peu à peu. Elles perdent en humidité et deviennent de plus en plus fragiles. Sur l’extrémité de l’enveloppe du disque, des petites fissures peuvent se développer, permettant ainsi la fuite de substance au centre (hernie). La hernie discale peut de ce fait commencer à presser la racine du nerf. Des maux de dos peuvent avoir lieu suite à cela, outre les douleurs dans les jambes. Les deux situations peuvent même apparaître en même temps. Ces malaises peuvent encore être accompagnés d’engourdissements, picotements, faiblesse au niveau des fesses. C’est notamment le cas lorsque le disque défectueux se trouve au milieu ou bien du bas du dos. Le mieux serait donc de consulter un médecin en cas de l’un des symptômes de sciatalgie qui suivent.

 

Les principaux symptômes de la maladie

Le principal symptôme de la sciatalgie est le mal de dos. Dans le cas d’une hernie, elle peut très souvent apparaître brutalement, surtout après des efforts. En tout cas, le malais se manifeste pendant l’exercice, mais elle diminue au repos. Si la douleur est d’un seul côté, la sciatalgie irradie les fesses, la face latérale et postérieure de la jambe et peut affecter l’ensemble du pied. Des fourmillements peuvent par ailleurs être perçus au niveau de la jambe et le pied. La douleur peut même impliquer la modification de la marche de la personne puisqu’elle aura du mal à poser correctement son pied au sol.

 

Comment soigner une sciatalgie ?

La sciatalgie peut se soigner spontanément, sans avoir besoin de suivre un quelconque traitement. S’il y a un traitement médical à faire, c’est peut-être la prise d’antalgique. On les retrouve souvent sous forme de pommade et elles permettent de diminuer la douleur. Dans d’autres cas de sciatiques, la prise d’homéopathie peut s’avérer très suffisante. La douleur lors d’une sciatalgie peut devenir très handicapante. Mais, lorsqu’on utilise des bons médicaments, ajoutés de quelques exercices de kinésithérapie, elles peuvent être soignées. En tout cas, le repos au lit reste obligatoire. Si nécessaire, le médecin peut prescrire le port d’un corse afin d’atténuer les mouvements. Enfin, on peut toujours recourir à une intervention chirurgicale pour ôter la hernie qui compresse le nerf. Par contre, le massage n’est pas très conseillé, car la douleur concerne notamment le nerf et non par le muscle.