Sciatique.info

Sciatique.info -

La sciatique

Appelée aussi cruralgie, névralgie sciatique ou douleur sciatique, la sciatique se manifeste par une douleur qui se propage depuis la fesse jusqu’à l’arrière de la cuisse tout en rejoignant bas de la jambe. Quelquefois, la souffrance attaque le devant de la cuisse et s’étend sur le côté de la jambe. Elle n’irradie qu’un seul côté du corps. En cas de complication, une hernie discale se pose sur un nerf pouvant modifier la zone sensible engendrant la perte de sensibilité ou des fourmillements. Encore pire, une hernie discale peut causer des troubles de la vessie, des intestins ainsi que des paralysies partielles. Une personne souffrant de sciatique peut ressentir des douleurs durant 4 semaines. Si aucune mesure n’est prise pour les traiter, la sciatique réapparaît. Pour prévenir ces complications, il est important de suivre le traitement adéquat dès l’apparition de la douleur sciatique.

 

Quelles sont les causes de la sciatique ?

La hernie discale est une des principales causes qui provoquent la sciatique. C’est une saillie anormale qui se trouve sur une partie du disque intervertébral de la colonne vertébrale. La hernie discale exerce une pression sur l’une des 5 racines du nerf sciatique. Ces racines font partie des nerfs qui rejoignent la moelle épinière. La lombalgie chronique appelée aussi lombago ou tour de rein peut également être un facteur d’apparition de la névralgie sciatique. La douleur se situe généralement aux fesses et au bas du dos. L’intensité de la souffrance peut varier pouvant limiter les mouvements. La sténose du canal vertébral ou rétrécissement du canal lombaire peut causer un appui sur les racines nerveuses notamment chez le senior. Le syndrome du piriforme constitue aussi une cause de la sciatique. C’est une inflammation du muscle du bassin qui se dilate et se contracte puis comprime le nerf sciatique. Le syndrome facettaire est aussi responsable de la sciatique. Les facettes étant de minces articulations de chaque vertèbre qui ne sont plus alignées suite à un faux mouvement ou une mauvaise posture. Toutes sortes de traumatismes qui affectent le dos sont aussi sources de sciatique suite à un accident de voiture ou une chute. Toujours chez les seniors, les métastases et l’arthrose compriment le nerf sciatique engendrant des maux de dos.

 

Moyens de prévention de la sciatique

De simples gestes suffisent pour éviter la douleur sciatique d’ordre musculaire ou mécanique. Il ne faut pas courber le dos notamment pour prendre quelque chose ou pour faire quelque chose à même le sol. Il vaut mieux courber le dos pour que l’effort ne tombe pas sur lui. Si la station debout est prolongée, il est préférable de surélever le pied sur le rebord de trottoir ou un petit tabouret. Il est déconseillé de porter du poids de plus de 10 kilos. Il vaut mieux porter le poids près du corps pour éviter d’exercer une traction sur la colonne vertébrale. Il faut éviter d’exercer des torsions à la colonne vertébrale pour porter et déplacer un paquet sur une courte distance. En position assise, il est conseillé de tenir le dos droit quitte à placer une serviette roulée ou un oreiller derrière le bas du dos. De temps en temps, il est préférable de s’étirer régulièrement, de marcher et de se lever pour détendre les muscles dorsaux. Les personnes souffrant de sciatique doivent éviter de porter des talons hauts qui entraînent une courbure artificielle et une mauvaise posture. Opter pour un sommier et un matelas ferme anticipe la sciatique. Pratiquer la natation, la musculation dorsale ou la gymnastique douce favorise le développement des abdominaux et muscle le dos. Un surpoids constitue une charge supplémentaire pour le dos causant la sciatique.

 

Traitements contre la névralgie sciatique

Il existe différents traitements pour guérir la sciatique dont les médicaments antalgiques en traitement de courte durée administrés par voie orale comme l’AINS ou anti-inflammatoires non stéroïdiens ou par injection de corticoïdes. En cas de complications, le médecin prescrit des relaxants musculaires en vue d’apaiser les souffrances relatives aux tensions musculaires. Des séances de kinésithérapie sont préconisées afin d’améliorer certaines formes de douleurs sciatiques. La chaleur est aussi reconnue pour favoriser la détente des muscles qui se contractent. Pour cela, une personne souffrant de sciatique peut prendre un bain chaud, utilise un coussin électrique ou prendre des enveloppements chauds afin d’éviter les douleurs.